expert

L’expert maritime

Rôle / Activité

Un expert ou consultant maritime est un technicien qui, de par ses connaissances, sa formation et son expérience, est apte à exprimer une opinion d’expert sur des sujets de technologie maritime.

Un expert maritime peut exercer son métier dans le cadre d’une société, soit en profession libérale, soit comme salarié.

Un expert maritime peut intervenir à la demande des donneurs d’ordre du monde maritime.

Il peut être amené à suivre pour le compte de ses donneurs d’ordres dans le cadre d’expertises contradictoires, amiables ou non, voire judiciaires : examens d’avaries navires ou marchandises, avaries causées à des installations portuaires. Il évalue la cause et le montant de dommages sur les navires, les ports, les ouvrages maritimes, les marchandises transportées, l’environnement marin…

Il peut être également agir pour le compte de société de classification des navires.

L’expert maritime, comme tout autre expert, est un technicien, pas un juriste : ce n’est pas à lui de dire le droit.

Présentation de la profession à Marseille – Fos

Environ 50 experts maritimes sont installés dans les Bouches-du-Rhône, dont 17 expert judiciaires, regroupés au sein d’associations professionnelles. Des experts localisés dans d’autres régions de France peuvent être appelés en fonction de leur spécialité.

Toutefois, le métier n’étant pas réglementé, n’importe qui peut prétendre l’exercer.

Chaque association professionnelle a établi un code de déontologie dont elle contrôle le respect.

Évolution prospective du métier

Cette profession n’est pas réglementée. Il existe en ce moment un effort pour réglementer l’accès à la profession d’expert maritime – plaisance sur le plan national.

Pour être un bon expert maritime il faut avoir été un marin. Il y a de moins en moins de marins français, puisqu’il y a de moins en moins de navires français. Dans cette optique on voit mal ce que la commission européenne pourrait faire.

Le CEEMF, membre du Cluster Maritime Français et du FEMAS (Fédération Européenne d4Associations Maritimes Marine Surveyors et ingénieurs), est engagé dans la procédure de classification de ses membres, qu’il forme aux techniques les plus avancées du domaine maritime et fluvial en tant qu’organisme de formation agréé et bénéficiant d’un numéro d’enregistrement comme tel. En 2014, ce sont déjà 10 membres de CEEMF qui viennent d’obtenir la certification COFRAC qui deviendra à terme une obligation pour la totalité des membres, gage de compétence et de qualité.